Assurance-vie : auprès de qui souscrire ?

Vous souhaitez souscrire à une assurance-vie mais vous ne savez pas vers qui vous tourner. Vous êtes à la recherche de quelqu’un chez qui vous allez souscrire à votre assurance-vie. Plus de soucis à vous faire. Grâce à cet article, vous découvrirez les explications des différents distributeurs et vous permettant de mieux vous guider.

La société d’assurance.

Avec une notoriété national, toute société d’assurance-vie gère les demandes par son réseau commercial composé selon la situation à eux présentée d’agents généraux, de courtiers ou de bureaux de vente régionaux avec des vendeurs salariés. Il n’est pas rare de remarquer que ces sociétés disposent d’antennes de relais aussi bien au niveau régional que départemental offrant ainsi la possibilité de souscrire un contrat. Il est recommandé en cas de souscription de s’adresser aux réseaux de distribution traditionnels que sont les agents, les courtiers ou encore les bureaux de vente

L’agent général.

C’est le mandataire exclusif de la société d’assurance-vie. Il revêt souvent la casquette de courtier en vue d’éviter une totale dépendance vis-à-vis d’un assureur. Il est le représentant de la compagnie d’assurance et à la capacité d’engager cette dernière. Ce pouvoir d’agir simplifie les démarches surtout quand la souscription au contrat se fait en plusieurs étapes. Etant payé à la commission, l’agent général ne propose pas des produits d’assurance lui apportant des revenus faibles en dépit du fait que cela ne convient pas à l’assuré. Bien que constituant un inconvénient pour le souscripteur il est ainsi car la rémunération des agents à considérablement changé depuis quelques années. Les chargements élevés sur les produits d’assurance-vie et leur mauvaise réputation sont dus au système de commissionnement. Ce système est également à l’origine de nombreux litiges entre les sociétés d’assurance-vie et les réseaux d’agents. Aujourd’hui, les agents sont rémunérés annuellement sur la gestion qu’ils offrent

Voir aussi : Comparateur assurance vie

Les salariés.

Il est question d’un réseau de vendeurs salariés d’une société d’assurance donnée qui obtiennent des commissions sur les ventes qu’ils effectuent. Ils ne reçoivent pas de commissions sur la gestion. Ce sont de simple intermédiaires n’ayant pas la capacité d’engager la société pour laquelle il travail. Il est donc conseillé de prendre souvent par les services de souscription afin d’éviter un conflit d’intérêt entre eux et les assurances car ils sont à la recherche de la plus forte commission.

Les courtiers.

A l’inverse de l’agent, le courtier est le mandataire du souscripteur c’est-à-dire du client.il est indépendant des sociétés d’assurance et a ainsi la possibilité de travailler avec plusieurs assureurs les mettant ainsi en concurrence. Les courtiers s’intéressent aux clients industriels et aux gros contrats. Les courtiers reçoivent parfois des mandats leur permettant d’agir de la part des sociétés d’assurance. Cela lui confère le droit d’agir en son nom. Cette capacité à lui ainsi conférée engage l’assureur mais le garde toujours responsable vis-à-vis de son client.

Les agences commerciales.

Ici, les vendeurs sont des salariés de l’assureur. Ces agences sont donc mises en place par les des sociétés d’assurance pour les ventes. Les vendeurs travaillent exclusivement pour le compte de leur employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *